Sourate El Bouroudj: le récit des gens de la Fosse

 

Un jure, un récit, une leçon

          A bien lire, on s'aperçoit pour le moins qu'on puisse dire, qu'il s'agit réellement d'un "château” coranique tant notamment sur le plan architectural que sur le plan des idées et des messages véhiculés. Qu'on apprécie donc cette sourate qui peut être approchée en deux parties:  :

un jure, suivi d’un récit renfermant une remontrance ou la condamnation des auteurs du massacre des gens de la fosse, et une leçon en deux affirmations doubles et une interpellation sur le récit de Pharaon, le grand tyran.

Première partie: un jure, une remonttrance 

  • Le jure mettant en valeur les trois étapes que l'homme doit passer avant de retrouver sa destinée finale. Il s’agit d’un jure sur un élément cosmologique, (le ciel aux chapeaux), allusion à la vie d'ici-bas, ainsi que sur deux signes prophétiques sur la Résurrection et le jugement (Versets 01-03)
  •  La remontrance ou le récit des gens de la fosse, tiré du fin fond de l'Histoire humaine, qui symbolise d'un côté, le sacrifice suprême de gens jaloux de leur foi et qui trace jusqu'où les tyrans peuvent aller dans leur bêtise, de l'autre. Ce n'est pas la première fois, du reste, que le Coran nous gratifie de tels récits, faits ou paroles, très instructifs. Pour certains exégètes, il s’agit des martyrs chrétiens  de Najran, suppliciés en 523 après Jésus, c’est-à-dire peu avant la naissance du Prophète (B.S.sur lui). La remontrance pour la condamnation de ce fait horrible ((V.04-09), est suivi de deux affirmations contenant un avertissement pour les mécréants et une promesse les croyants (10-11)        

Deuxième partie:: la puissance divine et le récit des tropes de Pharaon et Thamud  

On a :

  • la leçon: avec deux affirmations sur la puissance divine et le cas de destruction des troupes de Pharaon et Thamud

Cette partie renferme: :

-          deux affirmations  qui décrivent et soulignent des spécificités propres à Dieu, source de clémence d'un côté et de puissance et fermeté de l'autre.(V.12-16)

-          Un cas de sanction des armées puissantes de Pharaon et Thamud (17-18)

L’interpellation d’ordre historique adressée au Prophète (B.S. sur lui) pour méditer l’exemple de gens forts qui ont été détruits par Dieu pour leur injustice.(V.17). C’est à rapprocher du récit des gens de la fosse. Ce rappel

  •  L'Interpellation de Koraïch: deux remontrances

         - la première indique l’entêtement des mécréants (19-20) et

         - la deuxième le caractère sacré du Coran qui n’est pas à négocier. (V.21-22)

          Sourate El-Bouroudj est la vingt-septième dans l’ordre chronologique et contient vingt-deux versets d’inspiration mecquoise. Le titre sur lequel les exégètes restent partagés, est tiré du premier verset. Faute de connaissances scientifiques précises, certains préfèrent, à juste titre, opter pour le sens général de constellation, de châteaux.

 

Développement : On a successivement :

Première partie : le jure et le récit

  •  Le jure :  

         Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux 

    

         "Par le ciel aux constellations ! (10)

          Par le jour promis ! (20)

          Par le témoin et témoigné ! "  (03)

 

  •  La remontrance ou le récit des gens de la fosse:

A-     Le récit:

        "Périssent les gens de la Fosse ! (04)

         Le feu au combustible (énorme) ! (05)

         Alors qu'ils étaient assis tout autour ! (06)

         Et qu'ils étaient, de ce qu'ils perpétraient sur les croyants, témoins ! (07)

         Pourtant, ils ne s'étaient vengés d'eux qu'uniquement, ils croient en Dieu. Le Tout- Puissant,  le Digne  de louanges ! (08)

         A lui appartient le royaume des cieux et de la terre et ce qu'il y a d'entre eux. Il est témoin de toute chose. (09)

 

B-      Les deux affirmations:   Sort des tyrans et celui des croyants :(10-11)

      Ces affirmations sont faciles à repérer puisqu'elles commencent par l'expression "En vérité…"  et concernent successivement le sort de ceux qui éprouvent les croyants et celui des croyants sincères, On a :

          "En  vérité, ceux qui ont éprouvé les croyants et les croyantes, puis ne se repentent pas, auront le châtiment de la Géhennene, ainsi que celui de la calcination ! (10)

          En vérité, ceux qui ont cru et fait les bonnes œuvres, auront des Jardins de dessous des quels des ruisseaux  coulent ! Ceci est le grand succès !” (11)

 

 La deuxième partie : la leçon avec la puissance et le pardon divin, avec le cas de destruction des armées de Pharaon et Thamud, suivie de l'interpellation de Koraïch.

  •  Puissance divine :(12-16)

         “En vérité, la riposte de ton Seigneur est terrible!(12)

         En vérité, c'est Lui qui instaure et recommence!(13)

 

         C'est Lui, le Tout-Pardon, le  Tout-Affectueux ! (14)

         Au Trône glorieux ! (15)

         Faiseur de ce qu'Il veut ! (16)

 

  •  L’interpellation: Cas de punition divine

         Il s'agit d'un bref rappel d'ordre historique sous forme d'interpellation interrogative, pour attirer l'attention du Prophète, (Bénédiction et Salut sur lui) et donc de tout croyant, sur deux faits, deux certitudes pour qu'il ait plus de confiance, plus de persévérance dans le prêche dans la voie d Dieu :

          “T’est-il parvenu le récit des soldats? (17)

         Ceux de Pharaon et Thamoud?(18)

 

  • Deux remontrances à Koraïch: le Coran sublime 

         "Mais quoi ! Ceux qui ont mécru, persistent dans leur démenti ! (19)

         Et Dieu est, derrière eux, aux aguets ! (20)

  

         Mais quoi ! C'est un Coran sublime ! (21)

         Dans une table bien gardée ! (22)

 

A un autre rendez-vous in chaa Allah. Vous savez la présentation d'une sourate demande toujours une application pour la donner sous la meilleure forme possible afin que le lecteur puisse la saisir du premier coup d'œil; Les sourates ne sont pas une suite de versets difficiles à trouver la cohérence, mas obéissent bien à une logique thématique qui nous permet de dégager un schéma de lecture pour nous aider à l'assimiler facilement. Dieu nous annonce dans plusieurs versets que le Coran est structuré. Donc il faut chercher ces modèles de lecture pour ceux qui réfléchissent.

Consultez: le blog (le coran intelligent sur over blog) pour voir la présentation en arabe 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

__BM__